Flux RSS

Pourquoi et comment mettre les technologies numériques au service de la lecture, de l’art et de l’enseignement : le projet "Rhapsod-IA"

Dans ce dossier, nous convions ce mois-ci nos lecteurs à la découverte d’un projet singulier et prometteur, fondé sur une combinaison qui tient de l’oxymore : celle de l’art antique du récit oral avec les techniques numériques les plus émergentes.

Mon premier est un spectacle vivant, qui s’agrippe à la langue et au souffle, qui doit tout à la présence, à la langue, l’humain, la sensibilité, l’imagination, la littérature.
Mon second mise sur la réalité virtuelle, l’intelligence artificielle, l’hologramme, le traitement personnalisé des données. Le tout est un pari sur l’avenir : un projet éducatif qui vise à infuser auprès du plus grand nombre la force vive des grands textes du patrimoine.
Baptisée «Rhapsod-IA», cette application pédagogique interactive est portée par un comédien chercheur (Eric Chartier), une startup spécialisée en e-learning et une équipe d’enseignants, de neuroscientifiques, tous convaincus du rôle de l’émotion dans l’apprentissage.
Le projet, soutenu par l’Éducation nationale et actuellement au stade expérimental, pourrait même déboucher sur la création d’une école de R(h)ap…sodie !
La lecture est en péril, chez les jeunes générations surtout : nous le constations dans un de nos articles récents (sept. 2018). Ce phénomène inquiétant engage des enjeux de démocratisation, d’intégration, de défense et illustration de la langue française. Aussi tout geste destiné à remettre la lecture à l’honneur doit-il être sinon salué, du moins examiné. L’enseignement aussi est en crise. Et l’invasion des techniques et des écrans peut faire peur.
Nous ne pouvions qu’être séduits et intrigués par cette volonté de fonder le moderne sur l’ancestral (et réciproquement), de mettre l’outil au service de l’art, et de placer «les enseignants au coeur d’un dispositif innovant, propre à permettre à tous les publics de devenir à leur tour des lecteurs».


Eric Chartier
Eric Chartier
Dossier réalisé par Jeanne Suhamy

Informations légales | Données personnelles